4,9/5 sur 357 avis ⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️

Nombre d'épisodes
20
Durée de la masterclass
10h

Construire la robustesse

S'inspirer du vivant pour rendre les systèmes robustes

Quels sont les secrets du vivant pour être robuste face aux crises ? À l’ère de la surperformance et de la fragilité qui l’accompagne, ce cours propose une plongée passionnante et pragmatique autour des nouveaux modèles économiques et sociaux qui permettent de renforcer sur les crises

Le professeur

Olivier Hamant

Biologiste

Olivier Hamant est chercheur et biologiste. Auteur d’une centaine d'articles scientifiques, il est un des plus éminents spécialistes de la question de la robustesse du vivant. Directeur de l’institut Michel Serres, il applique ses découvertes dans différents domaines, accompagnant entreprises et institutions sur la voie d’un modèle économique réellement durable.

Les acquis du cours

Comprendre l'Anthropocène dans ses multiples dimensions pour développer une vision pragmatique de sa trajectoire future
Prendre en main l'approche systémique pour renforcer sa capacité créative en matière de stratégie
Identifier les secrets et les intérêts de la robustesse du vivant
Comprendre comment des contre-performances peuvent devenir des forces d'autonomie face aux turbulences
Appréhender les signaux faibles d'un basculement de civilisation en cours, de la performance vers la robustesse, dans tous les secteurs
Trier selon le prisme de la robustesse les solutions du développement dit durable sur une base scientifique, améliorer la pertinence de sa propre vision stratégique du développement
Intégrer et déployer des méthodes innovantes pour transformer et construire des projets viables compatibles avec la post-croissance

Les enjeux du cours

Construire la robustesse

Alors que l’anthropocène récent s’est construit sur la performance et le contrôle, l’efficacité et l’efficience, les multiples impacts sur notre milieu, notre santé physique et mentale questionnent les valeurs de ce « progrès » et sa trajectoire. En étudiant les systèmes vivants, nous pourrions pourtant apprendre une autre façon d'habiter la Terre.

Les êtres vivants se construisent plutôt sur les vulnérabilités, les fluctuations, les incohérences… au service de la robustesse et la viabilité du groupe. A l‘échelle d’une entreprise, d’une collectivité comme d’un individu, cette "troisième voie du vivant" pourrait bien dessiner un autre chemin engageant dans un environnement toujours plus fluctuant, contre les fragilités systémiques de la performance.

Le monde de la robustesse nous fait quitter le monde du burnout - des humains et des écosystèmes - et ouvre, dans un monde fini, un infini des possibles. Ceux qui sauront appliquer ses lois - entreprises, collectivités, associations - en tireront un avantage décisif, en particulier à l’heure des turbulences écologiques, sociales, économiques et géopolitiques.

Ce cours explore les causes du basculement en cours, en pointant notamment les impacts de notre « performance ». Nombre de nos réponses, y compris dans le développement durable, passent ainsi à côté du nœud du problème, et risquent d’être contre-productives.

Quelles sont les recettes du vivant pour être robuste face aux fluctuations ? Comment la pensée systémique peut-elle nous aider à en percevoir les principaux atouts ? Quel nouveau modèle de société robuste peut-on imaginer pour ne plus éviter les risques, mais au contraire se construire et se renforcer sur les turbulences ?

L’objectif de ce cours est de fournir une vision pragmatique du monde actuel, et du monde robuste à venir, dans tous les secteurs – économie, finance, management, ingénierie, éducation, arts, etc. – si nous faisons nôtres les leçons du vivant.

Le cours développe également des méthodes de questionnement, des approches systémiques et des outils pour construire des projets viables dans un environnement fluctuant, afin d’entrer dans ce nouveau monde épanouissant via une pratique opérationnelle de la robustesse.

Nos offres

En accès libre

Portrait horizontal d'Olivier Hamant sur fond jaune

Épisode 1 & 2 de la masterclass

Prix

Gratuit

Accéder aux épisodes

Offre standard

Portrait horizontal d'Olivier Hamant sur fond jaune

Accès illimité à la masterclass

Diplôme nominatif

Accès à la communauté en ligne

Accès au live bonus des professeurs

Prix

250 €

Tarif spécial crowdfunding (99€ jusqu'en juillet !)
Tarif spécial -25 ans (95€)
Demande d'accès gracieux

(Demandeur d'emploi, étudiant boursier, personne non-imposable, etc.)

Offre professionnelle

Portrait horizontal d'Olivier Hamant sur fond jaune

Certifié Qualiopi

Option combo masterclass
+ ateliers présentiels

Option parcours raccourci (1h30)

Prix

Voir page "Professionnels"

Obtenir un devis automatique

Description des épisodes

Episode

1

Vivre un monde en basculement

L’Anthropocène se déploie dans ses différentes dimensions socio-écologiques, avec comme points saillants, la grande accélération, le lien à la performance et à la guerre, et une certaine radicalité de l’optimisation qui se confronte à l’effondrement de la biodiversité. Les prédictions des scientifiques annonçaient un événement de basculement dans la première moitié du 21e siècle. Nous y sommes.

Maîtriser la définition de l’Anthropocène et les causes de la grande accélération
Comprendre l’effet de cliquet militaire

Episode

2

Performance et optimisation - l’ère des paradoxes

Le monde qui vient sera fluctuant, notamment sur le plan climatique : les nouvelles tempêtes, les méga-feux, les méga-inondations, les « flash droughts ». Une nouvelle représentation du monde, de la moyenne vers l’écart-type, qui nous pousse de l’« aller vers » au « vivre avec ». Pourquoi, en matière de performance, optimiser fragilise ? Qu’est-ce que les effets rebond et la loi de Goodhart ?

Maîtriser les définitions mathématiques et empiriques des fluctuations
Maîtriser la loi de Goodhart et la notion d’effets rebonds

Episode

3

Ressources et critique du biomimétisme

Le lien aux ressources, via l’épuisement actuel des ressources minérales et biologiques, interroge notre lien au vivant. Le biomimétisme est une réponse partielle, quand il se limite à copier certaines performances fantasmées du vivant. Le premier principe du vivant à suivre pour guider notre relation aux ressources : la circularité. La bascule d’un monde d’extractions vers un monde d’interactions

Saisir le sens du biomimétisme et sa critique
Comprendre les limites de la décarbonation de l’économie
Comprendre les limites de la bioéconomie

Episode

4

Pensée systémique - une réponse au réductionnisme

L’approche systémique est essentielle pour construire la robustesse : les interactions (dynamiques) avant les éléments(statiques). La symbiose est un bon exemple de système complexe. L’outil de modélisation informatique pourrait nous aider à prédire les trajectoires des systèmes complexes.

Maîtriser la définition d’un système complexe
Comprendre les principes de fonctionnement des grands archétypes systémiques

Episode

5

La sous-optimalité du vivant - coopération et robustesse

Dans le vivant, la coopération permet de répondre aux pénuries chroniques de ressources dans un monde instable.Circularité et coopération impliquent cependant des contre-performances locales pour la robustesse du groupe. C’est la sous-optimalité du vivant, qui se construit sur l’inefficacité, la lenteur, l’hétérogénéité, l’aléatoire, l’incohérence et l’inachèvement pour ajouter du jeu dans les rouages et être adaptable.

Connaître des exemples de coopération en lien aux ressources en biologie
Comprendre l’équilibre entre performance et robustesse en biologie des systèmes
Maîtriser l’approche de la viabilité en économie, en écho à la sous-optimalité du vivant

Episode

6

Darwin revisité

La robustesse du vivant construite contre la performance interroge le père de la théorie moderne de l’évolution, Darwin, et l’idée de la survie du plus adapté. La continuelle imperfection du vivant, le rôle essentiel des organes rudimentaires, la non-fiabilité des chemins évolutifs vers l’hyper-spécialisation ou encore l’absence d’objectif de l’évolution montrent au contraire que la sélection naturelle trie surtout les« médiocres » (au sens du juste milieu d’Aristote) et non les plus adaptés, c'est-à-dire les plus robustes.

Comprendre l’antagonisme fixisme/transformisme
Revisiter la théorie de Darwin à la lumière de la robustesse du vivant

Episode

7

Le hasard construit la robustesse

Quelles sont les causes et les vertus du hasard ? La prévalence des comportements stochastiques en biologie est expliquée par diminutions chroniques de disponibilité d’information. Le hasard explique alors de nombreux processus biologiques, de la division cellulaire à la détection des signaux.

Comprendre la stochasticité : causes et conséquences
Maîtriser la loi des grands nombres
Saisir l’intérêt de la résonance stochastique

Episode

8

La redondance construit la robustesse

Quelles sont les causes et les vertus de la redondance ? Les exemples de processus hautement redondants en biologie sont nombreux, et en contrepoint, les risques encourus par l’effondrement de la biodiversité, notamment les points de bascule, ne sont pas linéaires. L’équilibre dynamique entre redondance et aléatoire est un facteur d’adaptabilité. La redondance est aussi un facteur d’apprentissage.

Connaître des bases biologiques et la valeur assurantielle de la redondance
Saisir pourquoi l’auto-organisation est le fruit de l’équilibre entre redondance et hasard
Percevoir le déjà-là redondant dans les organisations

Episode

9

Le gaspillage construit la robustesse

Quelles sont les causes et les vertus du gaspillage dans le vivant ? Comment expliquer le bilan énergétique des plantes, et le faible rendement de la photosynthèse pour parer aux fluctuations(lumineuses notamment) ? En quoi la faible efficience énergétique de la chaîne alimentaire est compensée par les effets systémiques de la circularité ? En quoi les stocks masqués sont une stratégie pour créer les conditions de la pénurie, favorables à la coopération, en réduisant les risques ?‍

Connaître la notion de part maudite et ses déclinaisons
Cerner la notion de stock stratégique pour stimuler la coopération
Comprendre l’antagonisme sobriété/circularité

Episode

10

Les hétérogénéités construisent la robustesse

Quelles sont les causes et les vertus de l’hétérogénéité ? Le paradoxe du vivant est qu’il est très reproductible, bien qu’il se construise sur des structures très variables. L’équilibre dynamique entre variation temporelle et variation spatiale ajoute de la robustesse aux organismes. Plus généralement, les fluctuations internes sont les meilleurs boucliers contre les fluctuations externes.

Connaître la proprioception
Connaître la loi des variétés indispensables de Ashby

Episode

11

Les lenteurs construisent la robustesse

Quelles sont les causes et les vertus des lenteurs et des délais ? La lenteur stimule l’hésitation qui permet la multi-compétence des cellules souches. L’hibernation ou les périodes vie ralentie permettent de traverser les périodes de pénurie et de crises. En contrepoint, l’accélération crée différentes formes de burnout. La lenteur sera une ressource à venir : au lieu de gagner du temps en consommant des ressources, on préservera les ressources en utilisant le temps.

Comprendre les propriétés des délais dans les systèmes dynamiques
Connaître l’exemple des cellules souches
Maîtriser des stratégies lentes pour construire la robustesse

Episode

12

Les erreurs construisent la robustesse

Quelles sont les causes et les vertus des erreurs ? Quel est le rôle des erreurs dans la construction de l’immunité acquise, en lien également avec le hasard ? La notion d’erreur dans le monde social interroge la notion de vérité, qui se limite à ce qui est vécu, et n’est pas forcément ce qui est inexact. L’erreur peut être vue comme levier de créativité (jazz), de psychanalyse (l’inconscient) ou de transformation (le débat contradictoire).

Comprendre les processus de réparation en biologie
Comprendre les notions de brassage génétique et d’immunité acquise
Saisir l’antagonisme vérité/exactitude

Episode

13

Les incohérences construisent la robustesse

Quelles sont les causes et les vertus des incohérences ? Il existe des contradictions mécaniques nombreuses chez les êtres vivants. Outre la biophysique, les réseaux du vivant sont remplis de boucles incohérentes qui ont le rôle d’amortisseur. Il s’agit de nouveau de robustesse interne pour parer aux fluctuations. Ces incohérences permettent aussi une forte adaptabilité pour répondre aux changements du milieu. C’est un appel, dans les organisations, à ne pas promouvoir l’injonction de consensus,mais laisser la place au débat.

Connaître des exemples de boucles incohérentes dans le vivant
Comprendre la notion de système précontraint
Comprendre le rôle d’amortisseur des incohérences

Episode

14

L’inachèvement construit la robustesse

Quelles sont les causes et les vertus de l’inachèvement ? Rien n’est achevé en biologie, parce que tout se régénère tout le temps et parce que l’issue finale n’est jamais écrite. L’anti-fragilité du vivant montre d’ailleurs en quoi vivre c’est résister aux contraintes, jusqu’à modifier la trajectoire initiale. Dans le monde social, les vertus de l’inachèvement font écho à la frustration qui est souvent une force de mobilisation (en éducation par exemple).

Comprendre la notion de régénération en biologie
Maîtriser la notion d’anti-fragilité
Saisir l’antagonisme vulnérabilité/fragilité

Episode

15

Sous-optimalité et culture

La robustesse est une révolution avant tout culturelle. Cela passe par la sémantique, avec de nouvelles valeurs inspirées du vivant(circularité, coopération, adaptabilité) et la place donnée aux contre-performance pour construire la robustesse. Le premier pas robuste est de questionner les questions, notamment via la démarche artistique. D’autres méthodes, comme le co-développement, nourrissent ce questionnement pour identifier des questions pertinentes, avant de chercher des réponses. La sous-optimalité du vivant se décline aussi dans la communication et le langage, construit contre la performance pour assurer une forte robustesse.

Maîtriser la sémantique de la transformation
Comprendre les propriétés systémiques de l’imprécision
Saisir la robustesse du langage (verbal et non-verbal)

Episode

16

Sous-optimalité, droit et sémantique

La robustesse appelle un nouveau rapport au droit. La pandémie a illustré les nombreuses fragilités d’une société de l’optimisation permanente. En retour, nous pouvons revisiter le contrat social et ses nombreuses incohérences internes au service de l’articulation entre bien-être individuel et bien-être du groupe. Dans l’Anthropocène, ce contrats ’étend aux écosystèmes, dans ce que Michel Serres appelle le contrat naturel.Du déjà-là robuste est donc présent, et certains textes, comme la charte de La Havane ou l’inclusion de la Pachamama dans la constitution équatorienne,pourraient être activés pour rendre ce droit de la robustesse opérant.Finalement, la question du droit pose aussi la question de la justice et de l’équité. Sur la plan opérationnel, la gouvernance des biens communs (Elinor Ostrom) pose les fondations d’un nouveau rapport à la Terre avec des règles de robustesse construites contre la performance. Une méthode en découle : la santé commune.

Saisir la notion de droit mou
Connaître le contrat naturel de Michel Serres
Connaître la gouvernance des biens communs selon Elinor Ostrom

Episode

17

La robustesse - un contre-modèle économique

La révolution de la robustesse interroge notre histoire économique. Un regard critique s’impose sur une trajectoire de progrès hyper-simplificatrice et violente (l’esclavage, la colonisation, l’effondrement du vivant, etc.) et en contrepoint, les fenêtres de robustesse ont d’autant plus de valeur (la sécurité sociale, les droits de l’Homme, le rapport Meadows, etc.). Dans l’agriculture, la bascule vers l’agroécologie est un emblème de la révolution vers la robustesse. Le développement du tout-réparable, de l’économie de la fonctionnalité, l’habitat participatif sont autant d’exemples du monde économique qui bascule vers la robustesse. Pour embarquer dans cette voie de la robustesse, un audit interne de robustesse permet de construire sur les acquis : des contreperformances à valoriser pour rendre son organisation plus robuste.

Comprendre la robustesse de l’agroécologie
Saisir la définition de l’ingénieur robuste
Maîtriser ce qu’est l’audit interne de robustesse

Episode

18

La robustesse - Un contre-modèle politique

La robustesse est un choix éminemment politique. L’incohérence est notamment un levier pour éviter la guerre civile,paradoxalement, en diffusant les conflits locaux (débat contradictoire) pour éviter des conflits globaux. L’hybridation entre représentation et approches participatives (les conventions citoyennes) alimente la robustesse démocratique, en se construisant sur des processus qui font la part belle à l’aléatoire, la lenteur, l’hétérogénéité. La théorie des couplages souples, mis en mouvement dans le management libéré, montre en quoi le jeu dans les rouages permet l’adaptabilité du collectif, si l’objectif de robustesse commune est partagé. Le décideur devient alors un facilitateur au service de la puissance(et non un meneur au service du pouvoir). La robustesse permet la projection sur le temps long, avec des méthodes associées, comme futur design.

Comprendre la dimension robuste des approches participatives
Maîtriser la théorie des couplages souples
Connaître la critique du management libéré
Connaître les bases du futur design

Episode

19

Exemples de puissance - les anti-héros

Le récit des héros et des anti-héros pour aborder la robustesse construite contre la performance : Prométhée et notre lien à la terre et au feu, revisité sous l’angle du super-pouvoir de l’écriture et la projection dans le temps long. Les sportifs de compétition sont un bon exemple, victimes de la loi de Goodhart et le contre-modèle du jeu infini, où le nombre de joueurs et les règles changent pour jouer le plus longtemps possible. Enfin, les scientifiques, également victimes de la loi de Goodhart, pourraient trouver avec les sciences citoyennes de nouveaux leviers pour poser d’autres questions, et alimenter la robustesse démocratique par les avoir partagé.

Comprendre l’antagonisme entre jeu infini et jeu fini
Comprendre le point de bascule historique des Lumières et matière de puissance
Connaître les bases des sciences citoyennes

Episode

20

La robustesse - transformer

Il existe un chemin en 4 étapes pour transformer, et basculer vers la robustesse : le récit pour embarquer,l’arrêt pour créer un espace de dissonance, le tri sur critère de robustesse,la projection sur le temps long pour transmettre. La révolution de la robustesse est à la fois un principe pragmatique dans un monde toujours plus fluctuant, mais c’est aussi une méthode : il faut commencer par la robustesse pour identifier les bonnes questions, trier les solutions et construire la santé commune. Une pensée complexe, systémique, en action.

Maîtriser la robustesse comme discours d’inversion
Percevoir les récits de l’imaginaire comme critiques de la performance
Comprendre la notion de fatigue décisionnelle
Connaître les bases de la pensée complexe

Découvrez nos dernières formations

Construire l'adaptation climatique

Cette masterclass transmet de manière inédite les notions et les outils d'une adaptation efficace au changement climatique sur nos territoires de France. Villes, agriculture, infrastructures, industrie, énergie, littoraux, forêts, montagnes… découvrez les méthodes comme les opportunités qui nous permettront de construire ensemble la véritable résilience à toutes les échelles.

Aïna Queiroz

Le génie végétal

Le règne végétal regorge de multiples trésors pour l’humanité, encore faut-il comprendre les logiques qui le pousse à les développer. Dans cette masterclass inédite, découvrez les nombreux secrets des plantes, de la chimie à la physique en passant par les modes d’organisation, qui peuvent nous inspirer pour construire un futur durable à chaque échelle.

Arthur Keller

Risques systémiques et stratégies de résilience

Cette masterclass inédite vous propose d’entrer en profondeur dans la multidimensionnalité des risques et des enjeux de notre temps. À travers une vision originale et ambitieuse qui permet de discerner efficacement entre solutions et impasses, ce cours transmet une méthode fondamentalement novatrice pour construire les stratégies de résilience collective de demain.