4,9/5 sur 357 avis ⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️

Nombre d'épisodes
20
Durée de la masterclass
10h

Les lois de la biodiversité

Comprendre la systémique de la biodiversité, ses enjeux et les solutions pour la préserver

Comment la biodiversité évolue-t-elle au fil des âges et quelles sont les conséquences complexes de la 6e extinction de masse actuelle sur les « services écosystémiques » ? Comment déployer et valoriser des actions susceptibles de régénérer efficacement les espèces que nous détruisons ?

Le professeur

Luc Abbadie

Ecologue

Luc Abbadie est écologue, professeur émérite à Sorbonne Université. Il a mené des recherches sur l'impact de la biodiversité sur les cycles de l'azote et du carbone. Il a été Directeur scientifique adjoint de l'Institut Ecologie Environnement du CNRS et président du Conseil scientifique du Muséum national d’Histoire naturelle, et est actuellement vice-président du Conseil scientifique de l’Office français de la biodiversité

Les acquis du cours

Comprendre les mécanismes de mise en place et de maintien de la biodiversité, prendre conscience des échelles de temps et d’espace impliquées
Connaître l’état actuel de la biodiversité et les tendances possibles dans le futur, ainsi que les facteurs qui les expliquent. Inscrire la problématique de la biodiversité dans celle des limites planétaires et de l’Anthropocène
Maîtriser le caractère fondamentalement systémique de la dynamique de la biodiversité, en particulier de ses interactions avec la dynamique du climat
Connaître les vertus et les limites des métriques de la biodiversité
Comprendre l’impact de la biodiversité sur la qualité de l’environnement et les conditions de vie des humains, en déduire des principes d’action
S’initier aux concepts de services écosystémiques, de solutions fondées sur la nature et d’ingénierie écologique à travers des exemples d’agroécologie, de foresterie écologique, de santé publique et d’écologie urbaine
Savoir relier la problématique de la biodiversité à celle de la transition écologique à travers une réflexion sur le développement économique et les politiques publiques

Les enjeux du cours

Les lois de la biodiversité

L’érosion accélérée de la biodiversité émerge aujourd’hui en tant qu’enjeu planétaire aux conséquences économiques et sociales multiples, au même titre que le réchauffement planétaire. Pourtant, la biodiversité demeure pour beaucoup un objet difficile à appréhender autrement qu’en termes affectifs et sensibles, loin du concret de la vie quotidienne et de la vie politique.

L’ambition de ce cours est de répondre à cette question fondamentale : pourquoi la biodiversité compte, pourquoi représente-t-elle un enjeu au moins aussi important que ceux du climat et de l’énergie ?

À cette fin, cette masterclass expose d’une manière inédite la signification profonde de la variabilité du monde vivant et de ses conséquences concrètes pour lui-même, pour l’environnement et pour les conditions de vie des humains. Il analyse l’état passé et présent de la biodiversité, de l’échelle du gène à celle de la Planète, et identifie les causes de la crise actuelle en situant cette dernière dans le contexte de l’ensemble des changements globaux.

À partir de ce constat et des prédictions qui peuvent en être tirées pour le futur, le cours explore les actions envisageables pour réduire et interrompre l’effondrement en cours de la biodiversité, solutions que l’on peut regrouper sous l’expression de « solutions fondées sur la nature », et cela dans une perspective de rétablissement de la viabilité de la Planète.

Au-delà des aspects factuels et techniques abordés, le cours propose pour terminer des éclairages sur les dimensions économiques et sociales de la problématique, ainsi que sur les conventions et politiques de biodiversité. Que l’on soit simple citoyen, collaborateur, dirigeant, étudiant ou fonctionnaire, nous avons tous un rôle déterminant à jouer au service de l’urgente régénération du vivant.

Nos offres

En accès libre

Portrait de Luc Abbadie horizontal sur fond vert

Épisode 1 & 2 de la masterclass

Prix

Gratuit

Accéder aux épisodes

Offre standard

Portrait de Luc Abbadie horizontal sur fond vert

Accès illimité à la masterclass

Diplôme nominatif

Accès à la communauté en ligne

Accès au live bonus des professeurs

Prix

250 €

Tarif spécial crowdfunding (99€ jusqu'en juillet !)
Tarif spécial -25 ans (95€)
Demande d'accès gracieux

(Demandeur d'emploi, étudiant boursier, personne non-imposable, etc.)

Offre professionnelle

Portrait de Luc Abbadie horizontal sur fond vert

Certifié Qualiopi

Option combo masterclass
+ ateliers présentiels

Option parcours raccourci (1h30)

Prix

Voir page "Professionnels"

Obtenir un devis automatique

Description des épisodes

Episode

1

Qu'est-ce que la biodiversité ?

Le monde vivant est variable à l’infini dans le temps et dans l’espace, à toutes les échelles, des individus aux écosystèmes en passant par les populations et les assemblages d’espèces : l’interrogation sur cette variabilité, en soi et pour les humains, est le cœur du concept de biodiversité. Une variabilité pilotée par des processus purement biologiques et par des interactions avec le milieu physique.

Episode

2

La complexité écologique

Tous les organismes s’influencent les uns les autres : quand l’un change, les autres changent et influencent différemment le premier… qui change à nouveau, et ainsi de suite. Ces influences réciproques insèrent les organismes dans un système écologique qui change au cours du temps et qui propage les perturbations, transformant parfois la nature même du système.‍

Episode

3

Les mécanismes de différenciation du vivant (1)

Sur le temps long, en réponse aux changements des contraintes et des ressources de l’environnement, les divers mécanismes de différenciation des organismes conduisent à la spéciation, c’est-à-dire à l’apparition d’organismes nouveaux plus adaptés aux nouvelles conditions. Les vitesses relatives de spéciation et d’extinction déterminent, à la hausse ou à la baisse, le nombre d’espèces peuplant la Terre.

Episode

4

Les mécanismes de différenciation du vivant (2)

L’adaptation des organismes, c’est-à-dire leur capacité à produire des descendants viables et interféconds, repose sur l’acquisition de caractéristiques biologiques qui rendent l’organisme compatible avec les conditions physiques et biologiques qui règnent dans son environnement. L’ensemble de ces caractéristiques le positionnent dans cet environnement par rapport à tous les autres organismes. Quand il arrive que deux organismes soient positionnés de la même manière dans l’environnement, ils entrent potentiellement en compétition.

Episode

4

Les mécanismes de différenciation du vivant (2)

L’adaptation des organismes, c’est-à-dire leur capacité à produire des descendants viables et interféconds, repose sur l’acquisition de caractéristiques biologiques qui rendent l’organisme compatible avec les conditions physiques et biologiques qui règnent dans son environnement. L’ensemble de ces caractéristiques le positionnent dans cet environnement par rapport à tous les autres organismes. Quand il arrive que deux organismes soient positionnés de la même manière dans l’environnement, ils entrent potentiellement en compétition.‍

Episode

5

Les mécanismes de différenciation du vivant (3)

Les caractéristiques d’un organisme et sa niche écologique expriment non seulement son adaptation aux facteurs physiques, mais aussi, et souvent surtout, aux autres organismes. Un organisme donné est en interaction gagnant-gagnant, gagnant-perdant ou perdant-perdant avec les autres organismes. Chaque organisme change en fonction de l’évolution des autres : il existe une co-évolution plus ou moins forte entre tous les organismes.

Episode

5

Les mécanismes de différenciation du vivant (3)

Les caractéristiques d’un organisme et sa niche écologique expriment non seulement son adaptation aux facteurs physiques, mais aussi, et souvent surtout, aux autres organismes. Un organisme donné est en interaction gagnant-gagnant, gagnant-perdant ou perdant-perdant avec les autres organismes. Chaque organisme change en fonction de l’évolution des autres : il existe une co-évolution plus ou moins forte entre tous les organismes.

Episode

6

La biodiversité planétaire aujourd’hui

L’estimation du nombre d’espèces eucaryotes peuplant la Terre dans son ensemble tourne autour de dix millions, auquel il faut rajouter des milliards de types de microorganismes. Ces espèces sont réparties de façon hétérogène à la surface de la planète, mais leur distribution est clairement structurée par des gradients environnementaux. Certaines zones concentrent une proportion élevée de la biodiversité mondiale.

Episode

6

La biodiversité planétaire aujourd’hui

L’estimation du nombre d’espèces eucaryotes peuplant la Terre dans son ensemble tourne autour de dix millions, auquel il faut rajouter des milliards de types de microorganismes. Ces espèces sont réparties de façon hétérogène à la surface de la planète, mais leur distribution est clairement structurée par des gradients environnementaux. Certaines zones concentrent une proportion élevée de la biodiversité mondiale.

Episode

7

La biodiversité locale

La biodiversité locale dépend de la biodiversité régionale et, notamment, des capacités de dispersion des espèces,de la surface des habitats, de la connectivité des habitats ainsi que des contraintes et des ressources locales. Certaines espèces sont particulièrement aptes à coloniser les milieux.

Episode

7

La biodiversité locale

La biodiversité locale dépend de la biodiversité régionale et, notamment, des capacités de dispersion des espèces,de la surface des habitats, de la connectivité des habitats ainsi que des contraintes et des ressources locales. Certaines espèces sont particulièrement aptes à coloniser les milieux.

Episode

8

Valeurs et métriques de la biodiversité

Selon un positionnement anthropocentrique ou biocentrique, on peut distinguer la valeur intrinsèque de la biodiversité, qui est reconnue dans des textes de nature législative, de la valeur instrumentale de la biodiversité qui débouche, entre autres, sur le concept de biodiversité. La biodiversité peut être approchée de manière quantitative à travers des indices de biodiversité.

Episode

8

Valeurs et métriques de la biodiversité

Selon un positionnement anthropocentrique ou biocentrique, on peut distinguer la valeur intrinsèque de la biodiversité, qui est reconnue dans des textes de nature législative, de la valeur instrumentale de la biodiversité qui débouche, entre autres, sur le concept de biodiversité. La biodiversité peut être approchée de manière quantitative à travers des indices de biodiversité.

Episode

9

La valeur économique et sociale de la biodiversité

Il est aujourd’hui acquis que la biodiversité impacte les conditions de vie des humains et des non-humains, notamment en matière de productivité et de résilience, aussi bien en milieu terrestre qu’en milieu aquatique. ‍

Episode

10

La biodiversité, ressource et outil pour l'humanité ?

La biodiversité et les écosystèmes rendent des services qui peuvent être mobilisés en complément ou en substitution de techniques afin de restaurer des milieux dégradés ou d’améliorer la qualité de ressources ; ils présentent de ce fait une valeur économique. Ces solutions basées sur la nature sont mobilisées dans le cadre de démarche d’ingénierie écologique et sont considérées comme des options de géo-ingénierie.

Episode

11

La sixième crise d’extinction : le diagnostic

Tous les indicateurs globaux sont au rouge : des espèces disparaissent à un rythme très élevé et les abondances de la plupart des organismes, vertébrés et invertébrés, s’effondrent. Les milieux naturels voient leur surface diminuer de plus en plus. En France les tendances sont comparables même si, localement, le rétablissement de la biodiversité est observé dès lors que les pressions qui s’exercent sur elle sont réduites.

Episode

12

La sixième crise d’extinction : les causes

Les causes de la sixième crise d’extinction sont identifiées et hiérarchisées par l’IPBES, la plateforme internationale pour la biodiversité équivalente à l’IPCC ou GIEC pour le climat : usage des sols, modification des milieux et surexploitation, changement climatique,pollution, espèces envahissantes.

Episode

13

Conserver la biodiversité

Dans toutes les régions du globe, la proportion d’espèces menacées d’extinction est très élevée, ce qui appelle partout des politiques de conservation des espèces et des espaces. Un point clé est la taille des populations, les populations locales aux effectifs faibles présentant des risques élevés d’extinction à court terme et prédictibles. Les actions de conservation peuvent être menées in situ ou ex situ. In situ, elles passent parla restauration des écosystèmes dégradés qui repose à la fois sur des stratégies techniques et biologiques.

Episode

14

Le système climat-biodiversité (1)

Le réchauffement climatique est en grande partie lié à l’augmentation de la concentration du dioxyde de carbone dans l’atmosphère ; celui-ci tend aussi à stimuler directement la croissance de beaucoup d’espèces végétales. Les changements de températures et de précipitations impactent très sensiblement la production végétale et,secondairement, la teneur en carbone organique des sols, c’est-à-dire la fonction de séquestration du dioxyde de carbone.

Episode

15

Le système climat-biodiversité (2)

Le changement climatique modifie la dynamique des organismes vivants de multiples façons, et notamment sur leur distribution géographique à la suite de la remontée vers les hautes latitudes, et vers les altitudes élevées des zones climatiques. D’autres caractéristiques des organismes sont modifiées par le climat et sont susceptibles de rétroagir positivement ou négativement sur le climat.

Episode

16

Agriculture, agroécologie et biodiversité

La biodiversité dans les paysages agricoles est impactée négativement par les pratiques intenses de production, par l’homogénéisation des paysages, par l’emploi des pesticides et l’excès de fertilisation. L’agroécologie représente une alternative crédible à l’agriculture intensive conventionnelle : le mélange des variétés, le mélange des espèces cultivées et l’agroforesterie sont des approches productives avérées. Des scénarios existent et démontrent la faisabilité de l’agroécologie.

Episode

17

La foresterie écologique

Presque toutes les forêts détiennent une part importante, si ce n’est la majorité, de la biodiversité régionale. La biodiversité forestière dépend de celle des arbres, de l’âge de la forêt, du mode d’exploitation. Les forêts représentent un puits de carbone de plus en plus mobilisé dans le cadre de l’atténuation du changement climatique, malgré une baisse progressive d’efficacité.

Episode

18

Écologie urbaine

A priori hostiles à la biodiversité, les territoires urbains peuvent néanmoins accueillir une biodiversité élevée,parfois supérieure à celle des territoires ruraux. Les conditions pour maximiser la biodiversité urbaine sont connues ; elles améliorent également l’ambiance climatique en réduisant l’impact des évènements extrêmes et favorisent un sentiment de bien-être.

Episode

19

Écologie urbaine

A priori hostiles à la biodiversité, les territoires urbains peuvent néanmoins accueillir une biodiversité élevée, parfois supérieure à celle des territoires ruraux. Les conditions pour maximiser la biodiversité urbaine sont connues ; elles améliorent également l’ambiance climatique en réduisant l’impact des évènements extrêmes et favorisent un sentiment de bien-être.

Episode

19

Biodiversité et santé1

La santé humaine est liée à celle des plantes, des animaux et des écosystèmes. La biodiversité délivre de nombreux services écosystémiques. Sa dynamique est liée à celle de l’émergence de maladies d’origine animale (zoonoses).

Episode

19

Biodiversité et santé

La santé humaine est liée à celle des plantes,des animaux et des écosystèmes. La biodiversité délivre de nombreux services écosystémiques. Sa dynamique est liée à celle de l’émergence de maladies d’origine animale (zoonoses).

Episode

20

Politiques de la biodiversité

La biodiversité est l’une des dimensions de la dégradation de la viabilité de la Terre. Les trajectoires de développement socio-économique conduisant à cette perte de viabilité ont été identifiées depuis des décennies. De nouvelles visions du développement ont été proposées sans être traduites en actes. Des transformations socio-économiques drastiques sont désormais inévitables.

Découvrez nos dernières formations

Charlène Descollonges

Les enjeux de l'eau

Fonctionnement des hydrosystèmes, changement climatique, biodiversité, gestion, usage, empreinte eau, maladaptation… entrez en profondeur dans les enjeux systémiques de l’eau, dans le monde comme en France, et découvrez les pistes de la régénération et de la coopération autour de ce commun vital.

Audrey Bohely

Les limites planétaires

Quelles sont les principales limites auxquelles nous sommes confrontés ? Limites planétaires, mais aussi celles des ressources non renouvelables : ce cours dresse un panorama inédit, à la pointe des dernières données scientifiques, et met en lumière les solutions systémiques qui ouvrent la porte à une nouvelle forme de prospérité écologiquement et socialement durable.

Tarik Chekchak

Le génie animal

Cette Masterclass inédite permet d’explorer un angle nouveau du potentiel du biomimétisme. Découvrez comment la diversité des 1,5 million d'espèces connues peut transformer nos approches en design et organisation. Apprenez à appliquer les stratégies de coopération et d'intelligence collective du monde animal pour créer des solutions techniques et organisationnelles en harmonie avec les écosystèmes de notre planète.